Voici une des 7 boules de Cristal que nous trouvons dans nos bois. Pour y voir l'avenir de forêts où la bonne aventure, c'est parfait!

 

Vous l'avez bien compris c'est de l'humour, mais c'est ce que l'on ne voudrait plus voir lors de nos ballades ou de nos randonnées...?

 


ASSOCIATION DE RANDONNÉE

Il y a bientôt 10 ans fut créé une association (comité des fêtes) à Fraisse située en Dordogne, à #25 kilomètres à l'ouest de Bergerac et, géographiquement placée entre la vallée de l'Isle au nord et les rives de la Dordogne plus au sud, sous l’appellation «Comité d’Animation Frayssois».

 

Les différents membres de cette association se sont efforcés de rassembler le village et ses villageois, familles, amis en multipliant les manifestations en les variant comme notamment feux de la Saint-Jean, randonnées, trail, marchés gourmands, concerts, concours de belote, expositions, autour d’un repas pour la plupart des cas mentionnés.

 

Les succès, ont malgré tout prouvé qu’il était important de se rassembler ainsi pour partager des moments conviviaux au sein de notre village, commune même si les frayssois n’étaient pas tous au rendez-vous.

 

En 2014 cette association, Comité d’Animation Frayssois dans le cadre de ses activités de loisirs et culturelles a pris la décision de s’orienter essentiellement dans le domaine de la randonnée (pédestre, vtt, équestre...). Elle est devenue «Les Sentiers du Landais», laquelle aujourd'hui a du mal à se frayer un chemin. Les habitués inconditionnels de nos manifestations notamment pour la randonnée d’été, nous ont demandés pourquoi le petit village de Fraisse s’était endormi? Ils leurs a été expliqués que la difficulté n’était pas de les organiser mais de les réaliser; où certains facteurs ne permettant pas pour l’instant d’évoluer.

 

A cette même période et depuis l'arrivée de la nouvelle équipe municipale les activités de randonnée sont devenues "indésirables". L'association a bien tentée en août 2015 avec "Les Cavaliers meneurs de La Vallée" d'organiser une randonnée équestre, mais elle a connue quelques péripéties. D'autres ont été faites mais de type "huis clos".

 

Un peu plus tôt, lors de la journée inter-associatives du 18 avril 2015 elle avait sollicitée le Maire de la commune de l'époque, Monsieur Cyrille CHADEAU afin qu’il puisse réunir ses élus, les associations et tous les habitants de la commune pour une table ronde de libre échange sur les attentes et les préoccupations de chacun, mais en vain..... 

Par ailleurs, différentes démarches auprès d'élus ont été réalisées. C'est avec eux que nous avançons pas à pas pour tenter de raisonner le maire actuel, Monsieur Christophe GAUTHIER et son conseil municipal afin d'avoir une place dans la vie verte.

 

L'association défend la protection et la préservation de ces chemins et espère que le temps donne une perspective meilleure pour que randonneurs, vététistes & cavaliers puissent évoluer à l'unisson dans les 2.150 hectares où sont intégrés ces chemins ruraux qui les agrémentent, lesquels puissent converger solidairement avec les autres communes qui nous entourent de manière à tisser la toile des chemins ruraux de l'intercommunalité; la question est posée?...

 

Les Sentiers du Landais.



En 2017, l'association est devenue une des plus petites. Pourtant le territoire communal où elle est située dans ce département de Dordogne est le cinquième en terme de superficie avec ses 2.150 hectares, et à contrario sa population est  de moins de 200 âmes. "Les Sentiers du Landais" sont plutôt pour l'instant "les Bitumes du Landais"; vous l'avez compris, un ton d'ironie...

 

Nous vous remercions en tout cas d'avoir pris connaissance du texte de présentation "Association de randonnée". Parmi les différentes rubriques vous pourrez à votre mesure et à votre idée donner la mesure de la tâche que représente la protection et le maintien des chemins ruraux dans notre patrimoine culturel et environnemental. Notre association souhaite vraiment que les chemins ruraux fassent l'objet d'un vaste plan d'intégration réel dans le paysage rural. Certains élus de certaines communes ne jouent pas le "jeu" et se les approprient, ou bien alors à des fins quasi privés. Nous vivons en milieu rural comme en milieu urbain pourtant nous sommes dans une collectivité. Ce mot, a t-il son sens? . Il ne doit pas l'être, que pour s'acquitter de taxes...

 

Nous avons donc pris l'initiative au travers de ce site, de vous informer de ce qui se passe ici "c'est la misère", et sans doute aussi chez vous, des difficultés rencontrées pour que nos chemins ruraux intègrent ou réintègrent le paysage local de chacun d'entre nous. La démarche est également faite pour servir de tremplin  en matière de communication et véhiculer au plus juste l'information que celle que certains de nos élus ont tendance à soustraire. Enfin, elle est aussi là pour essayer de servir de passerelle entre vous les associations, vous les particuliers en quête d'activités vertes pour toutes les catégories de randonneurs (pédestre, vététiste, équestre....).

 

A ce titre si vous souhaitez apporter un témoignage, une réaction, un soutien, nous vous donnons la possibilité dans la rubrique "DANS LES AUTRES DÉPARTEMENTS" , de vous faire connaître, de vous mettre en avant, de déposer tout ce que vous voudriez faire connaître au "monde extérieur", de manière à diffuser et informer le plus largement possible des joies et des peines que vous rencontrez vous aussi au quotidien pour intégrer tous nos chemins ruraux et leurs donner une place, un sens, dans l'intérêt de tous........  Nous serons là tant que possible pour transmettre vos souhaits, vos attentes!

 

Chaque chemin à son histoire. A vous de la faire lire, mieux de la faire vivre!


SCOOP -- 19 MARS 2018 -- Scoop

Du rêve à la réalité..........

..., il n'y a qu'un pas; qui disent!!!

Voilà un certains constat. La pression et des élections lointaines à l'horizon font que des changements significatifs interviennent pour les randonneurs... C'est sans doute à contre coeur que cela intervient pour les chasseurs et notre maire avec sa passion "la chasse", mais ce petit monde va bien falloir qu'il s'y colle.  La redynamisation n'est pas sans concession... Nos élus se réveilleraient-ils???

Depuis 2015,  nos actions ne sont pas appréciées par les élus qui font obstacle à notre association certes, mais le lundi 19 mars après avoir constaté sur place, nous y sommes retournés le surlendemain mercredi 21 mars 2018 avec un support numérique et avons réalisé ces photos que vous trouverez ci-dessous. A la fois un mélange de joie et de stupéfaction....

 


Mais qui a coupÉ LE BOIS?

àAh le(s) vilain(s), ce bois a été coupé en toute impunité. Heureusement que ce n'est pas l'association qui a fait cela, sinon le bois nous aurait servi de barreaux..... Satisfaction pour vous randonneurs, le cheminement est possible à présent sur cet axe de la D13 (prolongement chemin des écoliers / angle vers lieu dit Maujus)  à la DFCI Maine Leva vers la Gratade.

C'est peut-être grâce à ce que nous avions mis en avant dans notre dernière vidéo en ligne ci-dessous de février 2017 Fraisse "le retour"  (vers # 8'57 de cette vidéo ) un lien de causes à effets.... 

Et bien, un peu plus d'un an après ce tronçon de chemin rural a été quasi nettoyé et on peut y circuler... pas par nous. C'est sans doute que la tête d'un client devait convenir à notre maire et nos élus où sur ce coup bas là, il n'y a eu aucune concertation avec les propriétaires riverains concernés.... Un conseil municipal s'est réunis ce mardi 20 mars 2018 et avant même que la délibération intervienne, ce chemin a été nettoyé... taillis ou futaie la question de coupe ici n'a pas été visiblement un problème.... Deux poids deux mesures....; que de fourberies avec nos élus sur ce territoire communal. Malgré les intimidations de nos élus (voir ci-dessous) et nos séjours à la gendarmerie sur cette question, c'est pour nous dans une certaine mesure une victoire.. Faut savoir partager monsieur le maire, un partage qui se rapproche enfin plus peu plus de l'information que vous avez su véhiculer lors du premier mag de la CAB de 2014.

Affaire à suivre. Profitez déjà de cela...... 

Les images et la vidéo éléments indissociables deviendraient-ils déterminant pour donner aux randonneurs (équestres, pédestres, vtts), leurs places. 

 

 

Vue de l’extérieur; «Christophe Gauthier maire de Fraisse trouve un peu long le délai qui court entre le dépôt du dossier par la mairie et la reconnaissance officielle…., …nos petits Moyens» (source Sud-Ouest: https://www.sudouest.fr/2018/05/05/sport-pour-tous-par-tous-les-chemins-5032482-2068.php)

Vue de l’intérieur; venant du maire, c’est à se demander, s’il ne s’est pas inspiré des fourberies de Scapin. A le croire et dans ce contexte, nous pourrions penser que c’est la faute du Conseil Départemental, et/ou de la Communauté d’agglomération Bergeracoise ainsi que de tous les porteurs de pareils projets en matière de P.D.I.P.R. (Plan Départemental des Itinéraires de promenades et de randonnées). ). Nous espérons que notre Président, Germinal Peiro réagira auprès de notre maire sur ce point-là. Néanmoins pour notre association, la faute repose essentiellement sur notre maire!! C’est pourquoi, nous tenions à vous éclairer un peu…

 

Il ne faudrait pas que monsieur le Maire de Fraisse Christophe Gauthier tente d’occulter le travail accompli par son prédécesseur Régis Lajonie et l’association Les Sentiers du Landais de manière à s’en accorder les mérites…..

Par le passé nous avions envoyé à la mairie sous Régis Lajonie, une lettre le 13/01/14 puis une autre le 03/02/14.

Une réponse par Délibération du Conseil municipal du 04/02/14. Une avancée significative!

 

Entre temps, la nouvelle investiture de la mairie courant 2014, le maire et son équipe considère que les chemins ruraux et la culture sont loin d’être des centres d’intérêts.

Nous avions envoyé à la mairie une lettre le 1er/04/14. Lors du 1er conseil municipal du 03/04/14 avec cette nouvelle équipe, nous avions formulé de nouveau notre projet/attentes, une requête dans le cadre de nettoyages de chemins sur Fraisse.

Une réponse par délibération du Conseil municipal du 03/04/14 où en fait, elle n’a pas été autorisée malgré le titre gracieux, puisque la démarche de nettoyage n’aurait rien coûtée à la collectivité. Une régression sur les perspectives attendue!

 

En tout cas ce qui est certains c’est qu’il y aura plus de monde qui passera sur un chemin rural que dans le presbytère …

 

Notre démarche en 2015 pour le Tour du Village de 4kms s’est autant que peu faite en vérité avec le soutien de l’ancien maire Régis Lajonie, qui a été initiateur et porteur de ce projet ; important de le redire!

 

Alors nous insistons qu’il ne faudrait pas que l’équipe municipale actuelle s’accorde les mérites sur cette question. D’ailleurs sur le #4 kms, le balisage existant a été matérialisé et financé par notre association Les Sentiers du Landais sans qu’aucune subvention n’ai été portée à notre association pourtant domiciliée sur la commune de Fraisse. Ce même balisage que nous n’avons jamais pu entretenir.

 

De toutes les façons, les démarches en matière de bénévolat, l’équipe municipale elle, n’en voulait pas. Même à tort, nous avions reçu des propos menaçant sur justement une question d’entretien (Lettre de la mairie à l'asso 05-05-2015 voir ci-dessus), là même aujourd’hui où des faits similaires se sont déroulés et ce dans la période du  19 mars dernier après constatations et ce sans concertation, sans autorisation et délibération par conseil municipal: deux poids, deux mesures!!

 

Que le maire s’auto félicite de ces #4 & 12 kms est une chose, mais il en oublie qu’actuellement sur ces distances, nous sommes en plein dans l’errance du randonneur. Le maire ne se «casse pas la tête»; pour sécuriser et baliser le parcours, il impose «du monde*».

Autrement dit chaque fois qu’une potentielle randonnée se fait, obligatoirement un encadrement (*)s’impose! Une manière de vanter et promouvoir sa commune.

Maintenant si des randonneurs ou des familles veulent se promener quand ils le souhaitent, et bien avec l’errance cela ne vous sera pas possible, alors passez votre chemin.

 

Nous avions fait un plaidoyer sur la question de l’importance des chemins de randonnée en 2015 où nous avions rencontrés ceux en charge de la question au Conseil Départemental dirigé par Germinal Peiro. Sur notre site, vous trouverez tous les éléments sur notre souhait de préserver nos chemins ruraux; lien:

 

https://sentiersdulandais.jimdo.com/un-appel-au-conseil-departemental/ .

 

Des assises sur la question se sont déroulées à Excideuil le 09 octobre 2015, si le maire ne s’y est pas rendu nous, nous l’avons fait. Cela témoigne au moins l’intérêt qu’il porte à la question des chemins. Hypocrite de sa part alors de trouver un peu long….. Dans le même temps la déforestation par des propriétaires dénature complètement à certains endroits nos forêts ou là un schéma environnemental sur la découpe du bois ne devrait-il pas s’imposer, une question que nous nous posons…. De plus, pour certains propriétaires riverains en faisant barrage à l’accès sur leurs parcelles par le biais notamment des chemins ruraux, c’est par l’hélitreuillage que les perspectives vont devoir s’envisager si certains élus font dans le clientélisme ou dans l’intérêt privé. Pour Fraisse c’est le cas de figure!

 

 

Aujourd’hui un revirement sans doute parce que le maire souhaite «s’acheter une conduite» ou parce qu’il vise le Conseil Départemental et, que son poste de vice-président à la Communauté d’Agglomération Bergeracoise ne lui suffit plu outre sa fonction à Fraisse…

Pourtant, il apparait qu’une procédure est en cours à Fraisse sur la question des chemins ruraux où des attestations ont été réalisées et dans lesquelles les auteurs sont farouchement opposés à leurs ouvertures. Le pire c’est que dans le lot, il y a une proximité avec la mairie, une mitoyenneté avec le maire.

En attendant, il serait bien bienveillant que sur sa fonction actuelle de maire et aux travaux à la C.A.B. Christophe Gauthier surveille les maisons et sécurise l’espace publique là où les maisons risquent de s’écrouler sur nos voies communales ou, qu’il ordonne aux pollueurs de l’environnement d’évacuer leurs déchets**, plutôt que de faire publier sa passion , la chasse dans le magazine de la CAB …; lien:

 

(**) https://www.youtube.com/watch?v=RaVbwRF1RXE

 

Au 1er avril 2018 à Fraisse l’élevage de pneus et du plastique demeure…

 

Enfin, si depuis 2014 le maire et son équipe aurait continué à pérenniser l’action en ce sens pour redynamiser la commune avec ses chemins et bien, son dossier aurait déjà vu le jour.

Reprocher aux autres ce que l’on doit se reprocher d’abord à soit même c’est ce que l’on appelle «humilité».

En attendant, dans quelques mois il y aura les municipales et les prochaines réforment risquent de bouleverser la vie rurale. Mais ce qui est certains, c’est que si certains maires de certaines communes ne mettent pas un peu plus d’eau dans leur vin en dynamisant davantage leurs territoires dans un esprit de partage, de collectivité et bien ils seront les protagonistes de la fin de la ruralité (disparité des commerces, des médecins, des populations… ).

 

 

Nous vous en souhaitons bonne réception. Recevez, nos cordiales salutations.

 

 

LSDL.

 

Les pièces complémentaires pourront vous être envoyées si vous le souhaitez.




CARTES POSTALES


çà & Là ...



Derrière les clichés "cartes postales" la réalité est bien différente...

En 2014, dans le magazine "M l'agglo #01" de la Communauté d'Agglomération Bergeracoise (CAB), la commune de Fraisse était à l'honneur. L'équipe municipale avait fait véhiculer l'information suivante; extrait:

 

Fraisse, Commune la moins peuplée du territoire, elle est cependant la cinquième  par sa superficie . En effet, les 144 Fraissois (ou Fraxiniens) se partagent 2.150 hectares, dont les trois quarts sont recouverts de bois. Habiter dans cette commune typique du Périgord, c'est vivre en pleine campagne, tout en profitant de la proximité des villes...."

 

Pour le lecteur lambda, c'est génial, youpi tralala, à Fraisse le potentiel est excellent...... Mais la réalité est bien différente, car c'est la notion de partage qui laisse dubitatif! A Fraisse, 2 hectares sont partagés; c'est "Le Tour du Village" et encore, ni dans le bulletin municipal ni dans le magazine de la CAB  qui évoque régulièrement la commune, ce Tour été mis en avant. (la CAB qui n'est en aucun cas en cause car, elle collecte les informations transmises par l'équipe municipale).

 

Néanmoins, nous sommes bien loin, vraiment loin de la réalité.....

 

Entre les panneaux "propriété privée" - "défense d'entrer" - "réserve de chasse" - "parking de chasse - "cueillette de champignons interdite", il n'y a pas beaucoup de de place pour se promener à Fraisse. D'ailleurs les panneaux itinéraires de randonnée y sont quasi inexistants.


équipe municipale; avant & après! cherchez l'erreur......

Equipe municipale en février 2014, avant les élections municipales...

(extrait du compte rendu du conseil municipal)

Equipe municipale en avril 2014, après les élections municipales...

(extrait du compte rendu du conseil municipal))

Le contraste entre les deux équipes municipales ne laissent pas de place au doute quant au développement des activités de randonnée… .


CHEMIN EN attente DE PèLERINS & DE RANDONNEURS....

Entre Saint-Géry et Fraisse, il y a bien un chemin situé à la Gratade qui rejoint la boucle "Le Tour du Village" à la hauteur de la D13, communément appelé "le chemin des écoliers" mais, il a du mal à intégrer le paysage. D’autant plus, que les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle passent à Fraisse (étape Mussidan / Sainte Foy la Grande) et, les faire cheminer dessus serait mieux que le bitume qui est trop important et serait plus approprié comme pour les randonneurs en général……

Un peu de bon sens, un accès = de la Joie et du Bonheur pour tous……..



environnement

L'association a un regard très attentif sur l'environnement. La biodiversité faune / flore est essentielle!  En ne surveillant et en ne protégeant pas nos sols quels qu'ils soient, une menace de disparité latente mais bien réelle de nos espèces verra le jour.... Nous observons cet aspect, car il y a matière!... 



Copyright © Novembre 2016 Les Sentiers du Landais